Les inscriptions sont ouvertes !

//Les inscriptions sont ouvertes !

Les inscriptions sont ouvertes !

Entre montagnes et lac, enfourchez votre vélo pour l’édition 2019 du Concours Mondial de Bruxelles.

La 26e édition du Concours Mondial de Bruxelles se veut revigorante. Après avoir découvert Pékin, l’une des plus grandes capitales mondiales, le CMB prend son envol pour la capitale mondial du cyclisme : Aigle. Nichée au-dessus du lac Léman, la ville offre un véritable bol d’air frais à la compétition.

Deuxième canton viticole en Suisse, le Canton de Vaud est fier de ses vins. Tout en contraste, la région abrite 8 appellations et 6 régions vinicoles, qui cultivent leurs différences. Six climats, six ambiances, six destinations touristiques, six découvertes uniques, tous incomparables. Six contrées aussi hétérogènes que rayonnantes qui traduisent la diversité du vignoble vaudois. Les bords du lac Léman, d’où trône la région viticole du Lavaux, sont célèbres à travers le monde grâce aux vignobles en terrasses classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les vignerons vaudois ont en commun la passion du vin, de l’accueil et des paysages d’exception qui nourrissent la vigne vaudoise.

Le Concours Mondial au cœur du Centre Mondial

Les coureurs avertis du monde entier connaissent la ville pour son Centre mondial du cyclisme. En effet, l’Union cycliste internationale a créé, en 2002, un complexe sportif international. Le complexe a obtenu le label de centre d’entraînement olympique délivré par le Comité international olympique. Chaque année, des jeunes coureurs du monde entier débarquent au centre pour parfaire leur formation et viser les sommets. L’espace au centre du vélodrome en bois de 200m sera consacré aux dégustations. Le temps du concours, le site sera totalement repensé pour garantir aux dégustateurs les meilleures conditions de dégustation.

#CMB2019, c’est parti !

Les inscriptions pour cette 26eme édition du concours mondial de Bruxelles sont ouvertes. Rendez-vous sur notre site internet dans l’onglet : « Inscriptions ». Après avoir atteint un niveau record en 2018 en dépassant 9000 échantillons, le nombre de produits en lice pourrait être identique, voire supérieur à ce chiffre l’année prochaine, indiquent les organisateurs. Toutefois, ces derniers insistent sur le fait que la croissance ne constitue pas le principal objectif du Concours Mondial de Bruxelles. « Nous cherchons à maintenir le niveau qualitatif », commente Thomas Costenoble, le directeur général du CMB. « Une fois que nous aurons atteint environ 9 000 échantillons, nous nous réservons la possibilité de mettre fin aux inscriptions, même avant la date officielle de clôture », ajoute-t-il.

Inscription 2019

La première étape vers la récompense est l’inscription !

2018-11-26T10:30:25+00:0015 novembre, 2018|