La République tchèque est à juste titre célèbre pour sa bière. Mais, la région viticole de Moravie gagne en notoriété et devient une destination populaire pour les amateurs de vin à la recherche d’expériences nouvelles et authentiques. La ville de Brno est considérée comme la porte d’entrée de la région viticole de Moravie. Entourée de vignobles, la deuxième plus grande ville de République tchèque, après Prague, est un excellent point de départ pour explorer le monde unique des vins moraves.

Au cours du dernier quart de siècle, Brno s’est considérablement développée, avec une diversification de la population, un développement culturel et une valorisation de son univers culinaire.

“Ces dernières années, Brno a connu un véritable essor de sa gastronomique. La ville propose différents types de cuisine et des concepts de restauration inédits avec des restaurants gastronomiques, des bars à vins et à cocktails, des pubs typiques, des brasseries historiques, des bistros à la mode et des cafés branchés”, explique le maire de la ville, le Dr Markéta Vanková.

Les entrepreneurs moraves sont enthousiastes et désireux de positionner Brno comme la nouvelle destination gastronomique et vinicole du pays. En 2016, le centre d’information touristique a lancé le projet “Gourmet Brno”, qui comprend la publication annuelle du guide gastronomique de la ville, un répertoire des meilleurs restaurants, bistrots, confiseries, cafés, bars à vin, pubs et bars de la ville.

Parallèlement à la révolution gastronomique, la culture du vin à Brno est également florissante. Les sommeliers et les acheteurs introduisent des vins étrangers et des cépages rares jamais vus auparavant sur les cartes des vins de Brno. Les bars à vin et les restaurants invitent les viticulteurs du monde entier à organiser des dégustations, car la demande d’évènements et de découvertes ne cesse de croitre.

Tomáš Látal, directeur et copropriétaire de justWINE – l’un des bars à vin les plus populaires de la ville – observe cet intérêt croissant pour le vin depuis cinq ans :

“Les gens sont de plus en plus informés et curieux à propos du vin. Ils sont plus ouverts à la dégustation de nouveaux vins de différents pays, mais aussi de nouveaux styles, comme les vins naturels par exemple.”

Avec 21 litres par habitant, la consommation annuelle de vin tchèque est encore loin derrière la moyenne européenne (36 litres par habitant et par an). Néanmoins, la consommation de vin devient de plus en plus à la mode. L’augmentation du tourisme dans les pays consommateurs de vin et l’occidentalisation du mode de vie sont les principales raisons de cette tendance.

En ce qui concerne les préférences des Tchèques en matière de vin, Thomáš Látal souligne le potentiel des vins pétillants et naturels, mais aussi des vins qui intriguent les consommateurs :

“Je vois un grand potentiel pour le Cava espagnol qui pourrait bientôt détrôner le Prosecco. Il y a aussi une tendance pour les vins naturels, qui se vendent très bien dans notre ville de Brno.  Mais ce qui attire vraiment notre clientèle, ce sont les vins qui racontent une histoire. Ils donnent aux clients le sentiment de boire quelque chose de spécial et d’exclusif.”

JustWINE a été créé en 2015 et compte actuellement deux bars et un magasin de vin à Brno. Selon son directeur, les bars doivent leur popularité à la carte des vins polyvalente, qui comprend un mélange de vins locaux et internationaux dans différents styles et catégories de prix. “Les bars JustWINE sont pour tout le monde”, dit Látal. Mais bien que la clientèle internationale soit quotidienne, le public reste majoritairement tchèque et fidèle aux vins locaux.

Beaucoup de gens en République tchèque sont traditionalistes et ne boivent que des vins tchèques, ce qui est normal et utile à notre industrie selon moi”, affirme Látal. “Le vin le plus populaire parmi les variétés locales est le Pálava. »”

Il n’y a pas que les Tchèques qui apprécient les vins locaux. Au cours de la dernière décennie, les vins moraves ont été récompensés par des médailles lors de concours internationaux du monde entier, ce qui a permis de renforcer la popularité des vins tchèques et de générer des revenus pour l’industrie du vin :

96% de la production totale de vin tchèque provient de la région, c’est donc un impact économique important pour tous ses habitants””, déclare le maire de Brno

Les attentes à l’égard du Concours Mondial de Bruxelles de cette année, qui se déroulera au parc des expositions de Brno du 4 au 6 septembre, sont donc très élevées.

En raison de l’ampleur de ce concours, du grand nombre de dégustateurs internationaux et des représentants des médias, l’évènement présente un grand potentiel pour la promotion de Brno. Nous avons l’occasion de présenter la ville comme un lieu convivial, moderne, où l’on peut vivre et travailler, mais aussi manger et boire des produits de qualité », conclut Markéta Vanková.