Les 342 juges réquisitionnés par l’organisation du Concours Mondial de Bruxelles ont décerné la Révélation Internationale Vin Mousseux 2019 à un producteur belge, le domaine du Chant d’Éole à Quévy-le-Grand. Le Brut Blanc de Blancs de la Cuvée Prestige 2014 a été plébiscité parmi plus de 720 mousseux du monde dégustés à l’aveugle par les plus grands experts internationaux. Hubert Ewbank, directeur du domaine : « Pour nous c’est un honneur et un privilège. On met tellement d’énergie et de passion dans notre métier que de recevoir une telle reconnaissance, c’est exceptionnel. » Le secteur du mousseux belge est en effet en pleine croissance qualitative.

Depuis que ce prix a été décerné au domaine belge, les médias ont véritablement pris d’assaut le producteur, les télévisions belges, françaises et allemandes ont fait le déplacement.

Ce type de vin connait même un intérêt croissant auprès des clients. « On veut vraiment se démarquer, le but n’est pas de faire du volume, mais de se positionner. Il faut être un peu fou aussi, car avant d’avoir une rentabilité, ça prend 10 à 15 ans. En Belgique on est capable, entouré de spécialiste, de faire des grandes choses ! » Depuis que ce prix a été décerné au domaine belge, les médias ont véritablement pris d’assaut le producteur, les télévisions belges, françaises et allemandes ont fait le déplacement. Preuve que ce prix est une véritable aubaine pour le domaine, la totalité de la production de cette cuvée prestige est maintenant en rupture de stock. Heureusement, le domaine a annoncé la production d’une cuvée prestige avec les récoltes de 2018.

EHubert Ewbank, directeur du Domaine du Chant d’Éole


La Belgique, nouvel eldorado ?

Les bulles de Wallonie reçoivent souvent des prix dans des compétitions internationales. La qualité du produit est donc prouvée. « C’est aussi la fierté pour un vin belge d’avoir une telle reconnaissance. On est toujours un peu le parent pauvre de la Champagne. Les clients privilégient cette région, alors qu’on a le même sol, et qu’on a fait d’importants investissements dans des cuveries, des systèmes de vinification et nous sommes entourés par les meilleurs conseillers champenois. » Outre les grandes médailles d’or de la Cuvée Prestige, le vignoble a aussi reçu deux médailles d’or pour son Blanc de Blancs 2016 et son Brut rosé 2016.

« Pour l’image du vin belge, recevoir une telle reconnaissance c’est vraiment un plus !
On se positionne vraiment sur la carte des vins. »

Le changement climatique a aussi comme effet d’offrir à la Wallonie un climat favorable à la vigne. « On a le bon sol et avec le changement climatique depuis 45 ans, on voit qu’on est dans le bon. On a mis tout ce qu’on pouvait pour faire le meilleur produit et c’est vraiment une grande fierté ! Pour l’image du vin belge, recevoir une telle reconnaissance c’est vraiment un plus ! C’est important pour nous ou un autre vignoble wallon, car on se positionne vraiment sur la carte des vins. »

 

Brut Blanc de Blanc, Cuvée Prestige 2014

Blanc de Blancs, méthode traditionnelle 2014
98% Chardonnay et 2% Pinot Blanc Hainaut occidental, sud-ouest de Mons /
Vendanges manuelles, débourbage soigneux, la fermentation alcoolique est conduite à température contrôlée (18°).
Vieillissement sur lattes de minimum 48 mois. Calcaire (85%) et argile (15%)
Note de dégustation :Belle couleur jaune d’or, bulle fine et élégante
Mature sans excès. Nez fin et floral avec des notes de pêche, d’amandes douces et miel d’acacia en final. Attaque fraîche et tonique, pêche jeune.
A consommer lors des apéritifs, cocktails, réceptions.
Température de service : 5 – 8
Volume en alcool: 12,5%

 

À propos de la cave:

L’aventure du Domaine du Chant d’Eole à Quévy démarre il y a moins de dix ans, par la création d’une association entre Filip Remue, vigneron en Champagne et originaire de Ninove et Louis Ewbank de Wespin, agriculteur hennuyer et propriétaire des vignes actuelles : neuf hectares au sous-sol calcaire (le même qu’en Champagne) situés au sud de Mons, entre Harveng et Quévy.

Aujourd’hui, Hubert Ewbank gère le vignoble au quotidien, tandis que Filip Remue assure l’entretien et la vinification des jus, avec l’assistance d’une équipe de techniciens. Des plantations supplémentaires ont également eu lieu: 2,5 hectares en 2017, 3,2 en 2019 et 3,2ha sont prévus en 2020.