La ville d’Aigle, en Suisse, deviendra la capitale mondiale du vin en 2019. La ville y accueillera la prochaine édition du Concours Mondial de Bruxelles. Le choix a été annoncé lors du dernier jour de la compétition de 2018. Dai Binbin, chef du district de Haidian à Pékin, a remis solennellement le verre officiel du Concours Mondial à Frédéric Borloz, maire d’Aigle en Suisse.

 « Après Pékin, le Concours Mondial de Bruxelles revient à ses origines européennes en choisissant la Suisse, où la vigne y est cultivée depuis l’Empire romain. Le pays est le 5ème consommateur de vin par habitant au monde[1] », a commenté Baudouin Havaux, Président du Concours Mondial de Bruxelles. « Les vins suisses figurent dans la liste des 10 premiers médaillés au Concours Mondial », a-t-il ajouté.

« Organiser une compétition d’une telle ampleur ouvre une multitude de portes et offre une visibilité inestimable, à travers le globe. Aigle est très fier d’accueillir le Concours Mondial de Bruxelles et de partager la passion du vin avec des professionnels du monde entier », a commenté le maire d’Aigle Frédéric Borloz. L’année prochaine s’annonce exceptionnelle pour l’industrie vinicole suisse. En effet, le pays accueillera également l’Assemblée Générale de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) et la Fête des Vignerons qui a lieu cinq fois par siècle à Vevey, depuis 1797.

Bien que la Suisse ne figure pas parmi les dix premiers producteurs mondiaux de vin, elle surpasse en termes de consommation des pays comme le Chili, la Grèce et l’Autriche.

Les organisateurs précisent qu’Aigle, dans le canton suisse de Vaud, se positionne comme un choix idéal pour accueillir le prochain Concours Mondial. Aigle est magnifiquement situé au bord de la vallée du Rhône, entouré par les majestueuses montagnes des Alpes suisses. Non loin d’Aigle, on retrouve le lac Léman et la région viticole de Lavaux connue pour ses vignobles en terrasses et classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le canton de Vaud compte 8 appellations d’origine contrôlée. Il produit un quart de tous les vins suisses, on y retrouve les trois cépages les plus cultivés du pays : le pinot noir, le chasselas (indigène) et le gamay. À côté du canton de Vaud se trouve le Valais, la plus grande région viticole de Suisse. Actuellement, il y a plus de 1800 fabricants de vin en Suisse et plus de 240 variétés. Les dégustateurs du Concours Mondial et les journalistes visiteront différentes régions viticoles suisses, dont bien sûr le canton de Vaud et le Valais.

Les inscriptions de vin suisses au Concours Mondial ont augmenté au cours des trois dernières années. En 2017, le pays a gagné 42 médailles, dont 3 Grand Gold. La plupart des vins primés proviennent des régions du Valais et de Vaud. La Suisse a participé pour la première fois au Concours Mondial en 2006. Depuis lors, elle figure parmi les dix premiers pays en nombre d’inscriptions. Le Concours Mondial 2019 se tiendra du 2 au 5 mai 2019.  Les séances de dégustation auront lieu au World Cycling Centre – un centre d’entraînement qui accueille chaque année plus de 150 athlètes de pays en développement du monde entier.

Pour marquer l’occasion, les partenaires suisses du Concours ont offert au jury international présent à Pékin, une sélection spéciale de vins et de fromages de différentes régions Suisses. Des musiciens traditionnels se sont également rendus en Chine avec leurs cors des Alpes pour offrir un spectacle étonnant et prouver que la Suisse est fière d’accueillir le Concours Mondial 2019. Le Concours Mondial 2019 sera organisé avec le soutien de la ville d’Aigle et de Swiss Wine Promotion.

[1]http://www.oiv.int/public/medias/5953/fr-ppt-conf-rence-de-presse-oiv-avril-2018.pdf