Derniers Articles

Le Concours Mondial de Bruxelles s’associe à la start-up Winespace pour améliorer son protocole de dégustation
Le 30 ème Concours Mondial de Bruxelles se tiendra en Croatie
22 Mai 22
Le Concours Mondial de Bruxelles s’associe à la start-up Winespace pour améliorer son protocole de dégustation
Rende – Cosenza accueille 310 dégustateurs de vins internationaux
19 Mai 22
Le Concours Mondial de Bruxelles s’associe à la start-up Winespace pour améliorer son protocole de dégustation
La Calabre vue par des spécialistes internationaux du vin
17 Mai 22

Le Concours Mondial de Bruxelles s’associe à la start-up Winespace pour améliorer son protocole de dégustation

Mai 11, 2022
Partager sur
Le Concours Mondial de Bruxelles s’associe à la start-up Winespace pour améliorer son protocole de dégustation

Communiqué de Presse

Bruxelles, le 11 mai 2022

À l’occasion de la 29e édition du Concours Mondial de Bruxelles, du 19 au 22 mai à Rende – Cosenza (Italie), les dégustateurs exprimeront leur impression sur chaque vin sous la forme d’un commentaire de dégustation. Une intelligence artificielle analysera ensuite ces données. C’est la première fois qu’un concours d’une telle ampleur utilise une technologie comme celle-là.

Le Concours Mondial de Bruxelles fait évoluer sa méthode de dégustation vers une méthode plus complète et plus proche des habitudes de ses dégustateurs. En plus de la grille de notation habituelle, permettant l’attribution d’un « score sur 100 », chaque dégustateur devra ajouter un commentaire synthétique afin de dépeindre au mieux son ressenti sur le vin dégusté. Les dégustateurs auront à leur disposition un clavier qui leur permettra d’écrire leurs commentaires pendant la dégustation, comme ils le feraient sur leur carnet de dégustation personnel.

Ces notes de dégustation seront analysées par une Intelligence Artificielle, spécialement conçue pour la compréhension/analyse de texte œnologique. Ils viendront compléter le « score sur 100 » dans l’évaluation du vin, et apporter des informations « qualitative » sur la perception des vins.

Renforcer la fiabilité et la crédibilité du Concours

À travers cette évolution, le Concours Mondial de Bruxelles souhaite :

  • Affirmer sa position d’acteur majeur du secteur et rester à la pointe des innovations.
  • Apporter des réponses concrètes aux producteurs, souhaitant plus de transparence et de retours, qui pourront désormais recevoir des informations concrètes sur la façon dont leur vin a été perçu.
  • Renforcer le gage de sérieux et de qualité, que les consommateurs recherchent lorsqu’ils achètent une bouteille portant une médaille du Concours Mondial de Bruxelles.

Valoriser l’expertise des dégustateurs

Avec une communauté fidèle de dégustateurs internationaux, le Concours Mondial de Bruxelles dispose d’un vivier d’experts, garants de la qualité des vins récompensés. Certains ont d’ailleurs exprimé leur souhait d’un système plus flexible, non restreint à un unique « score sur 100 », laissant davantage place à l’expression personnelle. Avec un champ texte entièrement libre, cette nouvelle méthode de dégustation permettra désormais à chaque dégustateur d’exprimer pleinement son ressenti.

L’intelligence Artificielle pour traiter et synthétiser ces données

Durant les 3 jours du concours, près de 7500 vins seront dégustés, chacun par à minima 5 dégustateurs. Au total, près de 40 000 commentaires de dégustations seront donc rédigés.

La start-up Winespace, à l’origine d’une Intelligence Artificielle capable d’analyser finement les commentaires œnologiques, sera en charge du traitement de ces données à l’issue du concours.

Cette technologie, née de la rencontre entre des spécialistes du vin/œnologie et des chercheurs en Intelligence artificielle de l’INRIA, utilise les dernières innovations en matière de Traitement Automatique de la langue pour décrypter, avec précision, les commentaires et interpréter leurs significations.

L’algorithme est aujourd’hui capable de traiter de très nombreuses langues, ce qui permet à la majorité des dégustateurs de s’exprimer dans leur langue maternelle et/ou d’usage.

Des expérimentations menées depuis 6 mois

Plusieurs sessions de « tests » ont été réalisées ces 6 derniers mois lors de différentes sessions du Concours Mondial de Bruxelles (Mexique, Espagne, Portugal). Ces expérimentations ont permis de valider la précision de la technologie, mais également de confirmer la compatibilité de cette méthode avec les spécificités du concours.

Des ambitions

Cette innovation représente une avancée importante pour le concours depuis sa digitalisation en 2018 (passage de feuilles papier à des tablettes tactiles).

Dès cette année, les producteurs recevront, pour chaque cuvée inscrite aux concours, une synthèse de la dégustation de leur vin résumant les avis des membres du jury.

Cette nouvelle méthode de dégustation devrait par la suite être généralisée à l’ensemble des événements organisés par Vinopres (Concours, Vino.be, Guide des Vins Belges…).

 

À propos de Vinopres :

Créée en 1992, VINOPRES S.A. est active dans le secteur de l’événementiel, de l’édition, des salons, des concours et des relations publiques depuis plus de 30 ans. Sa connaissance générale du marché du vin et des produits est incontestable et s’articule autour de trois principaux pôles :

  • L’organisation de concours et d’événements : Concours Mondial de Bruxelles, Spirits Selection, Concours Mondial du Sauvignon, México Selection, Saké Selection.
  • L’édition du magazine VINO.BE et du Guide des Vins Belges.
  • La mise en place de campagnes promotionnelles pour les régions, en collaboration avec les interprofessions et les syndicats viticoles.

À propos de Winespace :

Winespace est une start-up bordelaise spécialisée dans le vin, la Data et l’Intelligence artificielle. Son cœur de métier est de reproduire les compétences des experts du vin (caviste, sommelier, œnologue…) à travers des outils digitaux, et ainsi proposer des solutions innovantes aux professionnels du vin (outils de conseils au consommateur, outils de pilotage et d’analyse de tendances, etc.).

La start-up travaille depuis plusieurs années en lien avec l’INRIA (Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique). Elle revendique une forte expertise sur l’analyse des textes œnologiques et la Data sur le goût du vin.

Winespace est soutenue dans son développement par plusieurs structures d’accompagnement telles que Bordeaux Technowest, l’incubateur Bernard Magrez, Inno’Vin ou encore l’accélérateur Upgrade Nouvelle-Aquitaine.

Contacts :

Quentin HAVAUX

  • Directeur Général de Vinopres
  • +32 491 25 35 92
  • quentin.havaux@vinopres.com

Sylvain THIBAUD

Mai 11, 2022
Partager sur