Quand on pense aux régions viticoles les plus renommées, la Moravie du Sud n’est pas la première qui vient à l’esprit. Mais, cette région, située à la même latitude que l’Alsace et la Bourgogne, représente 96 % de la production de vin en République tchèque. Ce berceau de la viticulture a beaucoup à offrir. Au cours des 25 dernières années, la production de vin en République tchèque a connu un changement radical.

“C’est surtout après la loi sur le vin de 1995, qui est maintenant pleinement compatible avec la législation européenne, que la situation de la viticulture et de la vinification a commencé à changer de manière significative”, explique Jaroslav Machovec, directeur du Fonds tchèque pour le vin.  “L’amélioration de l’équipement technologique et de la gestion des vignobles a entrainé une augmentation substantielle de la production et une meilleure qualité des vins”.

Aujourd’hui, les viticulteurs tchèques utilisent des technologies modernes et des méthodes innovantes. De plus, nombre d’entre eux ont adopté des pratiques viticoles respectueuses de l’environnement.

La Moravie du Sud jouit d’un climat continental avec une température moyenne annuelle de 9,42 C et une pluviométrie moyenne annuelle de 510 mm. La saison végétative y est plus courte qu’en Europe occidentale et les hiver plus rigoureux. Mais, les températures estivales intenses permettent la culture de la vigne et de cépages à maturation tardive. Les raisins mûrissent plus tard dans l’année, ce qui favorise une grande concentration aromatique dans le fruit.

Les deux tiers des vins produits en République tchèque sont blancs et sont généralement très aromatiques, frais et fruités. La Moravie du Sud est surtout réputée pour ses vins blancs qui ont été reconnus internationalement dans de nombreuses compétitions. Les principaux cépages, en pourcentage des plantations, sont le Grüner Veltliner, le Müller-Thurgau, le Riesling, le Welschriesling, le Sauvignon Blanc, le Pinot Blanc et le Chardonnay. Parmi les cépages autochtones, le plus populaire est le Pálava, un croisement entre le Traminer et le Müller-Thurgau.

Les vins rouges de Moravie du Sud n’ont pas encore réussi à se faire un nom sur le marché international, mais ils ne sont pas à négliger.

“La Moravie est connue pour ses vins blancs corsés, mais la région offre également des vins rouges étonnants”, explique Jaroslav Machovec. “Les vignobles de la région appelée Modré hory ou “montagnes bleues” à Velké Pavlovice sont le cœur des cépages rouges de la République tchèque. Les sols y sont caractérisés par une forte teneur en magnésium, ce qui contribue au goût incomparable des vins rouges de la région.” Les cépages rouges typiques de la Moravie du Sud sont le St Laurent, le Zweigelt, le Blaufränkisch (Frankovka), le Pinot Noir et la variété locale Cabernet Moravia, un hybride entre le Cabernet Franc et le Zweigeld.

La Moravie compte plus de 17 000 hectares de vignobles, répartis entre les quatre sous-régions : Mikulovská, Velkopavlovická, Slovácká et Znojemská. 

La sous-région de Mikulov (également appelée Mikulovská), abrite les collines de Palava, qui sont une masse calcaire élevée. Apparemment, les premiers vignobles de Moravie du Sud ont été découverts sur ses pentes par des soldats romains. Le Welschriesling est extrêmement bien adapté aux sites de vignobles calcaires en pente de Pálava. Le Sauvignon Blanc, le Riesling, le Chardonnay et le Pinot Blanc, ainsi que le Pálava, le Neuburger et le Sylvaner sont parmi les autres cépages cultivés dans la région.

La sous-région viticole de Velke Pavlovice (ou Velkopavlovická) est située dans la partie centrale de la Moravie du Sud et est l’un des endroits les plus ensoleillés de la République tchèque. La Velkopavlovická abrite la majorité des cépages rouges de Moravie du Sud et est surtout connue pour ses vins rouges de Frankovka (également appelés Blaufränkisch, Kekfrankos ou Lemberger) et de St. Laurent. Les vins de Blauer Portugieser et du cépage local André valent également le détour ! 

La partie orientale de la Moravie du Sud abrite la sous-région viticole de Slovácká.  Les conditions naturelles très variées de la région se reflètent dans la palette complexe des vins qui y sont produits. La Slovácká est le lieu de création des cépages locaux comme le Muscat morave, obtenu à Polešovice par le croisement du Muscat Ottonel avec le Prachtraube et le Cabernet Moravia créé à Moravská Nová Ves.

La sous-région de Znojmo (Znojemská) se situe dans la partie occidentale de la Moravie du Sud. C’est le berceau des vins blancs aromatiques, avec en tête le Grüner Veltliner, suivi du Müller Thurgau, du Sauvignon Blanc et du Riesling. La région de Znojmo est également au cœur de l’œnotourisme en République tchèque. En haute saison, les touristes peuvent explorer les vignobles locaux à partir d’un bus spécial – le Vinobus – qui comporte plusieurs arrêts de dégustation de vin.

 

Les sentiers viticoles de Moravie

Les “Sentiers Viticoles de Moravie” est un projet lancé en 2009 dans le but de protéger le patrimoine culturel de la viticulture en Moravie du Sud. Les pistes cyclables s’étendent sur près de 1200 km et traversent les quatre régions viticoles de Moravie, dont 230 villages et villes.