La révélation internationale 2019 des vins doux du Concours Mondial de Bruxelles a été attribuée au domaine toscan Poggio Salvi. Son vin Santo de Chianti (DOC) 2007 a obtenu le meilleur score parmi les 85 concurrents de la catégorie. Pour les propriétaires de la cave, cette révélation récompense leur travail et confirme l’excellence de Poggio Salvi.

Poggio Salvi s’est fait connaître sur le marché international en suivant un principe fondamental: produire des vins à une échelle relativement modeste, tout en misant sur la qualité. «Avant de décider d’embouteiller un vin, celui-ci doit être soumis à un examen très rigoureux. Si, en raison des conditions météorologiques défavorables, il ne respecte pas nos normes de qualité, nous n’hésitons pas à le déclasser», explique le propriétaire Roberto Bonucci.

Le vin Santo de Chianti (DOC) 2007, dont la production annuelle est limitée à 3000 bouteilles, est emblématique pour le vignoble: «Le vin Santo de Chianti (DOC) 2007 est un produit de niche qui nous tient à cœur, car il incarne la qualité de nos vins.» dit Bonucci.

La révélation internationale du Concours Mondial de Bruxelles a rendu les acheteurs plus curieux.

Les raisins sont sélectionnés avec soin, les grappes les plus fermes et les plus saines sont suspendues à des crochets fixés au plafond, dans des locaux bien ventilés, pour le séchage. Après deux mois, ils sont pressés et le moût dense et extrêmement doux est placé dans des «caratelli» (tonneau en chêne) de 225 litres, placés sous le toit de la cave. Le vin Santo reste dans les «caratelli»  pendant environ 4 ans et est soumis à tous les changements de température, conformément à la tradition toscane. Au cours de cette longue période, le vin Santo fermente à différentes époques et s’oxyde lentement, développant sa couleur jaune or et acquérant l’arôme des levures, également appelé «la mère», qui se dépose à la base du «caratelli» au fil du temps. Le vieillissement se poursuit dans des dames-jeannes pendant quelques mois, puis enfin en bouteilles.

80% du vin Santo de Chianti (DOC) 2007 est vendu à New York, une partie en Belgique et le reste directement au domaine. Le prix de détail d’une bouteille de 375 ml est de 18,00€. Selon les propriétaires de la cave, la révélation internationale du Concours Mondial de Bruxelles a rendu les acheteurs plus curieux: «Nous avons déjà remarqué l’intérêt de certains de nos importateurs et distributeurs qui, jusqu’à présent, n’avaient pas inclus notre vin dans leur gamme de produits.»

“Les clients accordent une grande attention aux médailles. Je pense que c’est un moyen de faciliter les ventes.”

Actuellement, la cave utilise sa révélation comme outil commercial dans les salons internationaux dans l’espoir d’attirer de nouveaux clients, notamment asiatiques – un marché sur lequel Poggio Salvi est fortement concentré. «Lorsque nous affichons les bouteilles, il me semble que les clients accordent une grande attention aux médailles. Je pense que c’est un moyen de faciliter les ventes », conclut Roberto Bonucci.

Vin Santo de Chianti (DOC) 2007

Format: 0,375 l
Région / Secteur: Toscane, Sovicille (SI)
Cépages: 60% Trebbiano, 40% Malvasia del Chianti
Teneur en alcool: 16,5%
Sucre résiduel: 125g / l
Notes de dégustation: Couleur dorée brillante. Des parfums intenses et complexes d’amande et d’orange se sont développés au cours de la longue période de vieillissement. Un bouche veloutée, harmonieuse et modérément douce.
Vin santo est un vin doux, idéal pour accompagner les desserts typiques de Toscane tels que les biscuits cantuccini et les fromages fortement aromatisés comme le gorgonzola.
Température de service recommandée: 8/10 ° C

 

À propos de la cave:

La plupart des vins de Poggio Salvi sont élaborés à la ferme Poggio Salvi, appartenant au patrimoine historique de la famille, située au cœur de la Toscane. Il est situé à 11 kilomètres au sud-ouest de Sienne, dans la ville de Sovicille, dans la province de Sienne, à quelque 280 m d’altitude. D’autres vins sont produits à Montepulciano et à Manciano in Maremma, dans la province de Grosseto.

Poggio Salvi est dirigé par Laura Bicchi, assistée en partie par son mari, Roberto Bonucci, tandis que leur fils, Jacopo Bonucci, viticulteur et propriétaire de l’Azienda Agricola Poggio Salvi à Sovicelle, produit le vin.