La région de Cigales est réputée pour ses rosés aromatiques. Parmi les nombreux vignobles, un sort du lot, la marque est même devenue synonyme du rosé : Bodegas Sinforiano. À tel point que dans les bars et restaurants de la région, les clients demandent parfois simplement un “Sinfo” lorsqu’ils commandent un verre de rosé. Cigales est une Appellation d’Origine située au nord de Valladolid (Castille et Léon, Espagne) le long des deux rives de la rivière Pisuerga.

Avec 85% de la production consacrée aux vins rosés, Bodegas Sinforiano trône comme un véritable spécialiste du rosé. Les trois prix du Concours Mondial de Bruxelles de cette année témoignent de l’excellence des rosés de la cave. En plus des deux médailles d’or pour le Sinfo 2018 et le Raimun 2018, Bodegas Sinforiano a aussi reçu la révélation internationale pour un vin rosé pour son Quelías Rosado 2018.

“Chez Sinforiano, le rosé n’est pas un sous-produit du vin rouge “, explique Ruth Sierra De La Gala, responsable marketing et export. “C’est un vin bien pensé, sophistiqué et d’une qualité indiscutable.”

Ce n’est pas la première fois que le vin Quelías gagne. Son premier millésime en 2016 a remporté une médaille d’or au concours. Trois ans plus tard, le millésime 2018 a atteint un échelon supérieur, remportant une grande médaille d’or.

“Chez Sinforiano, le rosé n’est pas un sous-produit du vin rouge. C’est un vin bien pensé, sophistiqué et d’une qualité indiscutable.”

“Quand nous avons commencé à “concevoir” le vin, nous avons décidé de suivre certaines des directives appliquées aux grands vins rouges : vieilles vignes, parcellement spécifique avec certaines caractéristiques, sols typiques, faibles rendements, une certaine maturation pour augmenter la longévité du vin, puis nous avons ajouté un bon pourcentage d’Albillo, que nous considérons comme la quintessence de Quelías”, raconte Ruth Sierra De La Gala.

Le rosé récompensé est composé de 50% d’Albillo, 30% de Garnacha, 10% de Verdejo et 10% de Tempranillo. Au cours de la dernière décennie, les vignerons de Bodegas Sinforiano ont transformé la production de rosé en une forme d’art, créant une grande variété de vins rosés aux caractéristiques différentes. “Nous avons des rosés plus denses pour accompagner les repas ; des rosés plus légers, plus adaptés aux conversations légères ; des rosés fermentés en barriques, qui présentent de nombreuses qualités des vins rouges ; et des rosés très complexes et de qualité supérieure pour les occasions spéciales. En d’autres termes, nous avons un rosé pour tous les gouts et toutes les occasions.”

La popularité du rosé au cours des dernières années a joué en faveur de Bodegas Sinforiano, mais a également apporté de nouveaux défis. Le directeur marketing et export de la cave a constaté une augmentation des ventes de vins rosés en Espagne et sur les marchés étrangers : “Aujourd’hui, pratiquement toutes les caves qui ne produisaient que des vins rouges ou blancs produisent aussi des vins rosés. C’est pourquoi la concurrence est aussi plus rude.”

“Les vins avec une médaille se vendent plus que les vins sans médaille, surtout pour les marques peu connues.

L’un des outils de marketing que Bodegas Sinforiano utilise pour contrer la concurrence accrue est la participation à des concours prestigieux : “Nous participons au Concours Mondial de Bruxelles depuis plus de 10 ans. Un importateur en Belgique a attiré notre attention sur ce point. Pour lui, c’était important pour des raisons d’image et pour augmenter les ventes : les vins avec une médaille se vendent plus que les vins sans médaille, surtout pour les marques peu connues. »

La révélation internationale a eu un impact notable sur la popularité de la cave et sur la demande. “En plus d’être diffusée dans plusieurs médias traditionnels, l’information sur le prix s’est répandue dans les médias numériques où le champ d’application est plus large et nous avons reçu des demandes d’achat dans plusieurs pays, tant en Europe qu’à l’étranger. Au niveau national, elle nous a aidés à “pousser la porte” dans des régions où la consommation de rosé n’est pas très élevée. Mais les gens commencent à comprendre que c’est un type de vin auquel il faut accorder un peu plus d’attention.”

“En plus d’être diffusée dans plusieurs médias traditionnels, l’information sur le prix s’est répandue dans les médias numériques où le champ d’application est plus large et nous avons reçu des demandes d’achat dans plusieurs pays, tant en Europe qu’à l’étranger.

En Espagne, le Quelías Rosado 2018 est disponible chez les cavistes, dans plusieurs magasins d’El Corte Inglés et sur leur site internet, ainsi que sur Vinopremier.com. À l’étranger, le rosé est vendu en Italie, France, Hollande, Belgique, Allemagne, Danemark, Suède, Bulgarie, Venezuela, Mexique et Canada.

Quelías Rosé 2018

Encépagement: 50% Albillo, 10% Tempranillo, 10% Verdejo, 30% Garnacha.

DO CIGALES

Age moyen des vignes: 60 ans, parcelles sélectionnées : Adoberas, Mimbreros, Revenga y Carrapalencia

Technique de vendange: à la main

Bouteilles: 18.500

Vinification: Élaboré à partir de moût de goutte, il est macéré à froid pendant quelques heures avec les peaux et fermenté vierge en cuve acier à basse température contrôlée, puis élevé 5 mois sur lies fines en cuve acier également.

Notes de dégustation: Saumon rose délicat. Arômes expressifs de framboise, de pêche blanche et de pamplemousse. Bouche, fraîcheur et élégance caractérisent ce vin rosé.

Une température de service d’environ 14ºC est recommandée. A consommer dans les 20 à 30 mois suivant l’achat.