État des lieux du secteur des vins effervescents en 2022

État des lieux du secteur des vins effervescents en 2022

En 2022, le marché mondial des vins effervescents a atteint une valeur de 42,12 milliards de dollars et devrait continuer à croitre dans les années à venir, sous l’effet de la demande croissante des consommateurs sur les marchés établis et émergents. Des facteurs tels que l’augmentation du revenu disponible, l’évolution des préférences des consommateurs et la popularité du vin mousseux en tant que boisson festive devraient soutenir la croissance de cette catégorie.

Examinons les résultats du secteur des vins effervescents en 2022 et les tendances à attendre cette année.

CAVA

La DO de Cava a annoncé les chiffres de vente les plus élevés de son histoire. Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 27 mars, la DO a publié ses meilleures statistiques à ce jour, avec des ventes totales de 249 millions de bouteilles en 2022, soit une augmentation de plus de 4,5 % par rapport à 2021. Les exportations ont représenté 69 % des recettes totales, principalement vers l’Allemagne, les États-Unis, la Belgique et le Royaume-Uni. En outre, le Cava a connu une augmentation à deux chiffres de ses exportations vers le Brésil (24 %), l’Estonie (22 %), la Lituanie (21 %) et la Suisse, où les ventes ont augmenté de plus de 50 %.

Les achats en Espagne ont également augmenté, de plus de 13 %, pour atteindre 77 millions de bouteilles. Le Cava a clairement la préférence des consommateurs et est particulièrement apprécié dans les bars et les restaurants.

Selon Javier Pagés, président de Cava DO, le succès du Cava peut être attribué aux importants ajustements de zonage et de segmentation réalisés en 2021, ainsi qu’à l’accent mis sur la durabilité. Il prévoit que le secteur continuera à bien se porter en 2023.

Prosecco

Le Consortium Prosecco DOC a connu une année 2022 exceptionnellement prospère. Plus de 638,5 millions de bouteilles de Prosecco ont été vendues pour une valeur totale de plus de 3 milliards d’euros. La quantité de Prosecco produite a également augmenté en 2022. L’AOC a fait état d’une augmentation de la production de 1,8 % par rapport à l’année précédente.

« La récolte 2022 a été un succès en termes de quantité et de qualité, satisfaisant la demande anticipée pour 2023 », déclare la DOC Prosecco dans un communiqué de presse datant de mars de cette année.

18,8 % du Prosecco, soit environ 120 millions de bouteilles, ont été vendus sur le territoire national et 81,2 % ont été exportés à l’étranger. Sur son principal marché d’exportation, les États-Unis, les expéditions ont augmenté de 6 % pour atteindre 134 millions de bouteilles. Le Royaume-Uni est actuellement le deuxième importateur mondial de Prosecco avec environ 130 millions de bouteilles, suivi de l’Allemagne (46 millions de bouteilles) et de la France.

Champagne

En début d’année, le Comité Champagne a annoncé une augmentation des expéditions de 1,6 % en 2022, pour atteindre 326 millions de bouteilles. Cette hausse démontre le dynamisme de l’industrie champenoise à l’échelle mondiale, tant en termes de volume que de prix. Pour la première fois à ce jour, la valeur des expéditions a dépassé la barre des 6 milliards d’euros.

Avec 187,5 millions de bouteilles, les exportations ont augmenté de 4,3 % au cours de l’année. L’exportation représente désormais la majorité des ventes de l’industrie champenoise, passant de 45 % il y a dix ans à un peu plus de 57 % aujourd’hui.

Les résultats de l’année 2022 démontrent que le Champagne a su garder sa place dans le cœur et l’esprit des consommateurs, après avoir rapidement surmonté le choc de la crise sanitaire de 2020. La récolte ensoleillée de 2022, exceptionnelle en quantité et en qualité, contribuera également à la reconstitution des stocks pour répondre à la demande du marché.

Si les conditions géopolitiques et économiques mondiales actuelles incitent à la prudence pour 2023, les producteurs et les maisons de Champagne continuent de croire en la viabilité fondamentale de leur filière.

Franciacorta

Bien que l’attrait du Champagne, du Cava et du Prosecco n’ait pas diminué, les consommateurs achètent aussi occasionnellement d’autres produits, comme le Crémant, le Franciacorta et le Lambrusco. Le Franciacorta devrait émerger en tant que style de vin distinct en 2023. Le Franciacorta est un choix relativement discret pour le grand public, mais son nom continue d’évoquer un sentiment de mystère et d’intrigue. En outre, le Franciacorta est connu pour produire des vins sérieux, secs et peu interventionnistes. Le vin mousseux italien de qualité est soumis à des techniques de production traditionnelles obligatoires, avec une fermentation secondaire en bouteille, un temps passé sur les lies et une maturation d’au moins 18 mois, afin d’obtenir la classification DOCG. Les Franciacortas qui sortiront en 2023 seront certainement exceptionnels, car 2021 a été un bon millésime pour l’Italie.

USA

En 2023, le vin mousseux devrait dépasser la bière en tant que boisson alcoolisée la plus populaire aux États-Unis. La consommation américaine de ce type de vin a augmenté de 30 % entre 2019 et 2022.

Les tendances des vins effervescents pour 2023

Croissance du segment haut de gamme : La premiumisation est surtout perceptible dans le secteur des vins effervescents, où les vins de luxe connaissent une croissance rapide. Au cours des prochaines années, les vins effervescents haut de gamme devraient continuer à afficher des performances nettement supérieures à celles de leurs homologues plus abordables.

Essor des vins mousseux biologiques et biodynamiques : Les consommateurs étant de plus en plus soucieux de leur santé, la demande de vins mousseux biologiques et biodynamiques, élaborés selon des pratiques durables et respectueuses de l’environnement, pourrait augmenter.

Croissance continue des vins mousseux rosés : Les vins mousseux rosés ont gagné en popularité au cours des dernières années, et cette tendance pourrait se poursuivre en 2023, car de plus en plus de consommateurs explorent différents styles de vin et recherchent des vins plus légers et plus fruités.

Intérêt accru pour les vins mousseux à faible teneur en alcool ou sans alcool : Comme de plus en plus de personnes adoptent un mode de vie plus sain, il pourrait y avoir une demande croissante pour des vins mousseux à faible teneur en alcool ou sans alcool qui offrent le goût et la complexité des vins mousseux traditionnels sans la teneur en alcool.

Utilisation d’emballages innovants : Afin de se différencier sur un marché encombré, certains producteurs de vins mousseux pourraient explorer des options d’emballage plus innovantes, telles que les boites de conserve ou les conteneurs écologiques.

Valentina Phillips

Last articles

Le 32ème Concours Mondial de Bruxelles aura lieu à Ningxia (Chine)
09 Juin 24
Le 32ème Concours Mondial de Bruxelles aura lieu à Ningxia (Chine)
La 31ème édition du Concours Mondial de Bruxelles débute à Guanajuato
07 Juin 24
La 31ème édition du Concours Mondial de Bruxelles débute à Guanajuato
« Les vins effervescents s’accordent à tous les moments et à toutes les gastronomies »
22 Mai 24
« Les vins effervescents s’accordent à tous les moments et à toutes les gastronomies »