Derniers Articles

Les producteurs parlent du Concours Mondial de Bruxelles
Vins doux et fortifiés : les résultats !
03 Oct 22
Les producteurs parlent du Concours Mondial de Bruxelles
Le Concours Mondial s’invite dans le salon United
26 Sep 22
Les producteurs parlent du Concours Mondial de Bruxelles
525 vins en compétition à Marsala
19 Sep 22

Les producteurs parlent du Concours Mondial de Bruxelles

Les producteurs parlent du Concours Mondial de Bruxelles

Que pensent les producteurs du Concours Mondial de Bruxelles et quel est l’impact d’une médaille selon eux ? Nous avons interrogé deux vignerons français. Voici leurs réponses :

1/ Cyrille Reverdy – Domaine Daniel Reverdy et Fils – Sancerre

Pouvez-vous présenter votre domaine ?

Domaine familial de 9,30 ha sur la commune de Verdigny. Mes vignes sont essentiellement plantées sur des terres blanches (argilocalcaires). J’ai un hectare de pinot noir, le reste en sauvignon blanc. En moyenne je produis 80 000 bouteilles par an, que je vends en France et à l’export (70%) essentiellement aux USA et au Royaume-Uni.

Vote histoire avec le Concours Mondial de Bruxelles

J’ai commencé à présenter des échantillons au Concours Mondial du Sauvignon dès sa création. Un jour, mon importateur anglais m’a demandé de présenter des vins au Concours Mondial de Bruxelles. Depuis quelques années, je présente systématiquement des vins aux deux Concours.

Que vous apportent des médailles au Concours Mondial ?

Au tout début ces médailles ont permis de me faire connaître. Aujourd’hui pour fidéliser mes clients, il est important d’avoir des médailles dans des concours reconnus comme le Concours Mondial de Bruxelles et le Concours Mondial du Sauvignon. Lorsque le palmarès sort, j’observe toujours une augmentation de la fréquentation de mon site internet ainsi que des demandes de tarifs. Une médaille au Concours Mondial de Bruxelles est un véritable outil commercial aussi bien pour les professionnels que pour le grand public que je vois en salon ou qui viennent à la cave.

2/ Philippe Gantois – Domaine de la Madrague – Provence

Pouvez-vous présenter le domaine de la Madrague ?

Le domaine est situé sur les communes de La Croix Valmer, Gassin et Grimaud et Il s’étend sur une quarantaine d’hectares, menés en bio. Nous produisons entre 300 000 et 350 000 bouteilles avec 80% de vins rosés, 10% de rouges et 10% de blancs, tous des Côtes de Provence. Nos vins sont essentiellement vendus en France, mais nous développons de plus en plus l’Export : nos clients historiques étant les USA, la Belgique ou encore l’Autriche.

Votre histoire avec le Concours Mondial de Bruxelles

De par mon parcours en sommellerie, je connais de longues dates le Concours Mondial de Bruxelles, mais la « Session Vins Rosés » 2021 était notre première participation et s’est conclue par deux médailles d’argent et surtout une Grande Médaille d’Or et le Trophée du meilleur rosé de la compétition pour notre cuvée Côtes de Provence « Charlotte ».

Que vous apportent des médailles au Concours Mondial ?

Cela nous a permis de toucher de nombreux professionnels, belges bien sûr, mais également français (dans le Nord de la France) et dans les pays européens notamment le Luxembourg et les Pays-Bas. La rigueur du Concours Mondial est très bien cotée chez les professionnels à qui nous parlons de nos médailles. Une médaille au Concours Mondial est un moyen de communication avec un impact marketing très intéressant et pas seulement sur la Belgique, mais aussi le Danemark, les Pays-Bas et l’Autriche. La participation au Concours Mondial de Bruxelles est un bon tremplin dans le monde de l’Export.